Quatre coproductions suisses à Cannes

Quatre coproductions suisses à Cannes
Sélection

Quatre coproductions suisses à Cannes

  News News
16 May 2017

Deux coproductions tessinoises, un documentaire genevois et le dernier film de Barbet Schröder sont à l'affiche du festival de Cannes 2017.

« L’intrusa » de Leonardo di Costanzo (Amka Films Productions) montre le conflit de conscience d'une assistante sociale napolitaine et sa lutte contre la mentalité criminelle. Le film est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs.

« Sicilian Ghost Story » de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza, avec l'actrice suisse Sabine Timoteo (ventura film), ouvrira cette année la Semaine de la Critique. Le film se déroule en Sicile et parle de Luna, une jeune fille qui, ne peut pas accepter la disparition mystérieuse de Giuseppe, son camarade de classe âgé de 13 ans.

Le documentaire « Avant la fin de l’été » de la Genevoise Maryam Goormaghtigh (Intermezzo Films) a été sélectionné pour ouvrir la section parallèle de l'ACID, l'association pour la diffusion du cinéma indépendant. Cette coproduction franco-suisse accompagne Arash, qui souhaite passer ses examens de fin d'études puis retourner en Iran et ses amis Ashkan et Hossein, qui veulent le faire changer d'avis et le convainquent de partir ensemble dans le sud de la France.

La coproduction franco-suisse, «Le vénérable W.» de Barbet Schröder (Bande à part Films) est à l’affiche du programme officiel du 70ème Festival de Cannes. Montré dans le cadre des Séances Spéciales, ce film documentaire suit un moine bouddhiste influent en Birmanie.

comm / Swiss Films
Retour à la liste