Quelles formations continues pour les producteurs?
Formation

Quelles formations continues pour les producteurs?

  News News
06 Oct 2017

En collaboration avec Media Desk Suisse, Cinébulletin a présenté la semaine dernière au Zurich Film Festival une table ronde sur la formation des producteurs, « Producers get trained, stay connected ». Les opportunités sont nombreuses, comme l’a expliqué Corinna Marschall, directrice de Media Desk Suisse, et les participants peuvent être soutenus financièrement. Quatre producteurs témoignent:

Dario Schoch, Cognito Films

Dario Schoch a étudié la production à la ZHdK, une formation « très théorique ». Participer au EAVE Marketing Workshop était donc une bonne manière pour lui d’acquérir de l’expérience. Il souligne l’importance « d’experts formidables venus de toute l’Europe » et la richesse des échanges: « on compare sa situation et ses problèmes avec celle d’autres producteurs pour trouver des solutions. » Si Media Desk prend en charge la moitié des frais de participation, Dario Schoch précise que ce type de programme représente « un gros investissement en temps », mais aussi « un excellemment label » pour être reconnu en Europe.

Franziska Sonder, Dschoint Ventschr

Avant de se tourner vers la production, Franziska Sonder a étudié la réalisation. Formée sur le terrain, elle a ensuite rejoint l’Atelier Ludwigsburg-Paris pour une année à plein temps à cheval entre l’Allemagne et la France: « C’était une manière de revenir à la théorie, avec 17 autres jeunes producteurs. » Elle ajoute que le grand nombre d’alumni de ce programme forme « un réseau international fantastique ».

Mauro Müller, Fidelio Films

Joint par Skype au Mexique, Mauro Müller est un habitué des programmes de formation continue. Il a participé à l’Atelier Ludwigsburg-Paris, à la Berlinale Talents, et récemment au Trans Atlantic Partners, conçu spécialement pour le travail sur des coproductions. « Nous nous sommes vus deux fois, à deux mois d’intervalle, pour travailler sur le financement puis sur le marketing des films. » Ravi, il ajoute que non, « il n’y a rien à critiquer dans ces programmes. »

Rajko Jazbec, Cognito Films

Travailler sur un projet en développement et réfléchir à de bonnes stratégie, c’est ce que Rajkot Jazbec a pu faire au sein de l’Atelier du Cinéma Européen (ACE). Le programme s’adresse à des producteurs chevronnés, et se décline en trois sessions « dans trois lieux à travers l’Europe, pour favoriser les coproductions et comprendre les logiques de financement et de production de chaque pays. »

 

Media Desk Suisse a conçu une brochure, disponible en ligne, qui liste les différents programmes de formation internationaux soutenus. Corinna Marschall est en charge de l’évaluation des demandes et à disposition des candidats pour toute question. Malgré la popularité grandissante de ces programmes, la directrice précise que pour l’instant, les chances sont bonnes d’obtenir une aide.

 

Pascaline Sordet
Retour à la liste