Les courts-métrages suisses investissent Clermont-Ferrand
Festival

Les courts-métrages suisses investissent Clermont-Ferrand

  News News
09 Jan 2018

La Suisse est l’invitée d’honneur de la 40ème édition du Festival du Court métrage de Clermont-Ferrand, du 2 au 10 février 2018, le festival international le plus important consacré au format court.

La Suisse présente une vaste rétrospective de 23 courts-métrages répartis sur quatre programmes. Parmi eux, les deux courts métrages nominés aux Oscars «Parvaneh» de Talkhon Hamzavi et «Mauvaise route» de Reto Caffi (photo). Dans cette sélection, se trouvent également les films suisses ayant eu un grand succès en festivals, tels que «Discipline» de Christophe Saber, «Kwa Heri Mandima» de Robert-Jan Lacombe ou «Die Seilbahn» de Claudius Gentinetta et Frank Braun.

Plusieurs films ayant été sélectionnés en compétition lors d’éditions antérieures du festival de Clermont-Ferrand, tels que «Racines» d’Eileen Hofer ou «Montauk» de Vinz Feller, pourront être redécouverts dans le cadre de la «Rétrospective suisse».

Schwizgebel, Volkart et Colla à l’honneur

Cinq films d’animation du cinéaste genevois Georges Schwizgebel sont au programme. Le cinéaste animera une masterclass. Les deux réalisateurs Peter Volkart et Rolando Colla sont quant à eux à l’honneur avec un programme qui leur est spécialement dédié: la section «Courts de rattrapage» montrera six films de Volkart et sept de Colla. 

Trois films suisses en compétition

La compétition internationale présente le court de fiction «Bonobo» de Zoel Aeschbacher et le film documentaire «Ligne noire» de Mark Olexa et Francesca Scalisi. La coproduction franco-suisse «Parades» de Sarah Arnold, primée lors du Festival de Locarno, participe à la compétition nationale. Enfin, le programme «Jeunes publics» présentera quatre films suisses d’animation. «Der Kleine Vogel und die Raupe» de Lena von Döhren et trois films (co)produits par Nadasdy Film à Genève: «Drôle de poisson» de Krishna Chandran A. Nair, «Le Petit bonhomme de poche» de Ana Chubinidze et «Le Vent dans les roseaux» de Arnaud Demuynck et Nicolas Liguori.

comm / Swiss Films
Retour à la liste