Les lauréats des Journées de Soleure
Palmarès

Les lauréats des Journées de Soleure

  News News
07 Feb 2018

Le «Prix de Soleure» et le «Prix du public» ont récompensé «Des moutons et des hommes» de Karim Sayad et «Der Klang der Stimme» de Bernard Weber. Le prix de la relève revient à Lora Mure-Ravaud pour «Valet noir».

Le dixième «Prix de Soleure» est allé à Karim Sayad pour «Des moutons et des hommes». Pour son premier passage derrière la caméra, le réalisateur helvético-algérien s’immerge dans Bab-el-Oued, où les combats de moutons rythment la vie de ce quartier populaire d’Alger. Xavier Koller, Pascale Kramer et Flavia Kleiner considèrent que le documentaire de Karim Sayad est une véritable œuvre d’art totale: « La réalisation, la photographie, l’éclairage, les cadrages, le montage, le rythme, les mouvements des protagonistes et des moutons agissent en parfaite harmonie. Le film est une expérience de la joie, de l’accomplissement, et cela dans une forme globale absolument convaincante», a louangé le jury. Dotée de 60'000 francs, la distinction est offerte par le Fonds Prix de Soleure ainsi que par le Canton et la Ville de Soleure. Ce montant est réparti à parts égales entre la réalisation et la production (Close Up Films).
 
Bernard Weber, réalisateur de «Der Klang der Stimme», s’est vu quant à lui attribuer le «Prix du public», doté de 20’000 francs. Il est également partagé à parts égales entre le réalisateur et le producteur (Artisan Films). Bernard Weber avait déjà remporté ce prix en 2012, pour «Die Wiesenberger».

Relève, vidéo et animation

Le prix de la relève institué par SSA / SUISSIMAGE et doté de 15'000 francs revient à Lora Mure-Ravaud pour «Valet noir». Le jury se montre charmé par la finesse et la grâce du film de Lora Mure-Ravaud et de son équipe: «’Valet noir’ est un film dont la mise en scène est à la fois simple et complexe. La réalisatrice a su créer une harmonie avec l’ensemble de ses personnages. On observe le monde du jeu autour d’une table, on danse avec les croupiers autour d’une autre table, on écoute aux portes et on partage la solitude des protagonistes. Le travail sonore subtil ouvre l’imaginaire du spectateur et accompagne l’image sans l’étouffer. Le jury remet ainsi son as de cœur à la réalisatrice du «Valet noir» et mise tout sur son prochain film.»

En collaboration avec SUISSIMAGE et la SSA le «Upcoming Lab» remet une contribution au développement de 5'000 francs à deux esquisses susceptibles de donner naissance à de véritables projets cinématographiques. Basile Vuillemin avec le projet «Le chalut» et Juliette Klinke avec le projet «Jo» sont les lauréats de cette année. En 2016, Juliette Klinke reçevait le prix de la relève pour «Nelson», qu’elle avait réalisé avec Thomas Xhignesse.

«Brotherlove», «Mir händ en Verein», «Hyenas on the Beach», «Opus Brain» et «Little Pig» sont nommés au «Best Swiss Video Clip».

«In a Nutshell», «Airport» et «Der kleine Vogel und die Raupe» reçoivent les prix du public destinés aux meilleurs films d’animation.

Comm / Journées de Soleure
Retour à la liste